culture - #Cassàdestapa, portal turístic de Cassà de la Selva

Débouche la Culture

La culture est l’un des piliers de Cassà de la Selva. Voici tout ce que vous trouverez si vous la débouchez :

 

Centre Cultural Sala Galà

Le Centre Cultural Sala Gala est le berceau de l’art, la musique et la lecture de Cassà de la Selva. Il s’agit d’un équipement polyvalent qui accueille la Bibliothèque Municipale, l’École de Musique et l’École d’Art Josep Lloveras. Il dispose aussi d’un auditorium où des conférences et actes culturels se développent.

Consulter toutes les activités organisées au Centre Cultural Sala Galà ICI (ce contenu est uniquement disponible en catalan).

CONTACT
Centre Cultural Sala Galà
Carrer del Molí, 9
972 462 820
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Centre Cultural Sala Galà tout au long de l’histoire

De 1911 à 1969: la salle de bal
En 1910 Narcís Abellí i Dalmau, boulanger de Cassà de la Selva, acquit trois terrains du Carrer de la Mel et du Carrer del Molí pour construire une salle de bal. De 1911 à 1969 on y dansait toujours.

À partir de 1969: Le Sir Thoma’s
En 1963, Secundina Abellí i Bota, propriétaire du bâtiment, la vendit à Tomàs Grau i Balamaña. La même année on a fait une votation populaire et le nom de Sala Galà est changé à Sir Thoma’s. 1969 fut le début de la mythique discothèque Sir Thoma’s.

À partir de 1998: Le Centre Cultural Sala Galà
En 1998 la Mairie de Cassà acquit le bâtiment pour le transformer dans le Centre Cultural Sala Galà. Celui fut inauguré en 2003 et il ressemble la Bibliothèque Municipale, l’École de Musique et l’École d’Art Josep Lloveras.

end faq

Properes activitats del Centre Cultural Sala Galà

Sala Centre Recreatiu

La Sala Centre Recreatiu est le théâtre qui compte avec une programmation culturel stable de performances et activités culturelles diverses. Toutes les modalités artistiques par tous les publics, dans un équipement situé au beau milieu de la ville, dans un espace emblématique de Cassà comme le Bar Centre Recreatiu, qui accueille l’entrée au théatre.

Consulter la programmation de la Sala Centre Recreatiu ICI (ce contenu est uniquement disponible en catalan).

CONTACT
Mairie de Cassà de la Selva
Rambla Onze de Setembre, 107
972 46 00 05
culturacassa Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Sala Centre Recreatiu au long de l’histoire

Les transformations comme cinéma
Le lien de la Sala Centre Recreatiu avec la culture de Cassà remonte au début du XXe siècle. Le mois de janvier de 1908, l’espace, propriété de Círculo Recreativo, accueillit la première projection cinématographique de Cassà, prise en charge par Ignacio Aguilera. Peu après, le Cinematógrafo Aguilera s’appella Cine Moderno, lequel, géré par Josep Taché, deviendra l’un des cinémas de référence de la ville, avec la projection des grandes premières du cinéma muet comme Ben-Hur. Une fois terminée la Guerre civile espagnole, il y avait encore une fois un changement de nom, en accordance avec la nouvelle étape politique marquée par la dictature : il serait le Cine Nacional, avec une programmation de films le week-end et plusieurs mercredis pendant l’année. Les programmes étaient formés par deux long-métrages et, depuis 1943, un NO-DO, journal télévisé d’exaltation franquiste. Pendant beaucoup de temps les films se partageaient avec l’autre salle de cinéma de la ville : le Cine Victoria. En tout cas, les citoyens les appelaient cine de la Coma et cine del Passeig.

Depuis les années 60 : un local avec des usages différents
À la fin des années 60, l’assemblée de l’association décida de rénover le local pour améliorer la qualité de l’exhibition cinématographique, qui connaissait un grand succès à l’époque. Les séances de théâtre étaient rares, le cinéma était la distraction majoritaire des gens de la ville. Aux années 80 on ouvra une discothèque, nommée Manhattan, de vie courte et mouvementée. Au début des années 90 il n’y avait plus de films, la crise des cinémas était généralisée partout dans le pays. Le cinéma de la Coma était l’endroit où l’on représentait els Pastorets (pièce théâtrale typique des fêtes de Noël) et célébrait les Prix Littéraires de la Colla Excursionista, entre d’autres activités sporadiques. Avec le changement de siècle, le local est tombé en désuétude, et sa décadence paraissait définitive. 

end faq


Properes activitats de la Sala Centre Recreatiu

Mostra d'Animació i Curtmetratges de Cassà de la Selva (MACCA)

La Mostra d’Animació i Curtmetratges de Cassà de la Selva (Exposition d’Animation et Court-métrages) est un week-end de cinéma organisé par l’association Cineclub Vuitimig à la fin du mois de février.

L’une des activités les plus populaires et singulières est le Correcurts, un concours de court-métrages où les participants doivent tourner un court à Cassà en 24 heures et introduire un élément physique externe apporté par l’organisation

Programació


Confinacurts a partir de les 18 h del diumenge 5 d'abril



Correcurts de la MACCA

Débouche les Loisirs

Il y a le choix en ce qui concerne les loisirs à Cassà, d’un aspect plus culturel jusqu’à d’autres plus sportifs. Voici tout ce que vous trouverez si vous débouchez les loisirs de Cassà :

 

 

Gegants, capgrossos et cavallets

Les « gegants » (géants) de Cassà sont un couple de pharaons égyptiens qui datent de 1959 et qui ont été construits avec des contributions économiques populaires. Étant donné son spécificité, le maire de l’époque, monsieur Josep Maria Vidal, envoya une lettre au président de la République d’Égypte en demandant un donatif symbolique pour les géants avec des racines dans son pays.

Des années plus tard le maire Francesc Nadal ajouta les « capgrossos », des déguisements en forme de tête géante. La marche de gegants et capgrossos se complète avec les « cavallets », petits chevaux, qui ont eux aussi plusieurs danses.

Les gegants de Cassà ont reçu plusieurs distinctions et vous pouvez les voir, à côté des capgrossos et des cavallets, au Centre Cultural Sala Galà. Les géants sortent dans la rue plusieurs fois par an, mais pendant la Festa Major ont lieu les danses les plus populaires.

 

Premis Literaris de Cassà

Les Prix Littéraires (Premis Literaris) ont un long et reconnu parcours, puisque sa première édition date de 1967. Ils sont devenus les prix littéraires plus anciens de la province de Girona, à côté des Recull de la ville de Blanes.

Des écrivains catalans si connus que Vicenç Villatoro ou Rafael Vallbona les ont remporté au début de sa carrière littéraire.

La Colla Excursionista a fait pendant ces dernières années un excellent travail de motivation à l´écriture et la lecture aux écoles de Cassà par moyen des Prix Littéraires. Tous les enfants depuis le troisième cours de la primaire jusqu’à la fin du collège y ont participé avec leurs textes : ils les lisent et les travaillent en cours. Les récits gagnants sont publiés dans un petit livre qui est distribué dans les établissements scolaires avec des dessins crées par l’École d’Art de la ville.

 

Festa Major (fête de la ville)

L’activité festive la plus importante de Cassà de la Selva est la Festa Major de la Santa Espina, qui se fête la troisième lune pleine du printemps, 56 jours après Pâques.

La Festa Major sont des jours pour s’imprégner de l’atmosphère de la ville avec nos élements les plus distinctifs. À remarquer l’extraordinaire Nit dels Músics, la peinture sur l’asphalte, les concerts de Cassà es vesteix de música ou les danses populaires des géants, capgrossos et cavallets. Tous les âges peuvent profiter de la Festa Major de Cassà, la fête de tous les cassanencs.

Cinéma en plein air

Les soirées d’été sont très animées à la plaça de la Coma de Cassà de la Selva.

Chaque mercredi de juillet et de la première quinzaine d’août, le Cineclub Vuitimig organise des séances gratuites de cinéma en plein air qui attirent des nombreuses personnes.

Les vendredis de juillet et la première quinzaine d’août il y a aussi des autres évènements en plein air comme des bals, concerts, spectacles…

 

Peinture sur l’asphalte

Dimanche de la Festa Major les plus petits ont rendez-vous à la plaça de la Coma avec la peinture sur l’asphalte, un des évènements les plus répandus de cette fête qui a lieu depuis 1983.

Les enfants ont chacun un carré réservé au sol de la place où ils doivent dessiner une image de la Festa Major. Le jury évalue tous les dessins et choisit les gagnants.

Cette activité fut une initiative du peintre local Josep Lloveras et il y a des années qu’elle est organisée par l’école d’Art de la ville.

 

Subscribe to this RSS feed