Gavarres - #Cassàdestapa, portal turístic de Cassà de la Selva

Débouche les Alentours

Les alentours de Cassà de la Selva disposent des éléments d’intérêt pour visiter ou organiser des randonées. Voici tout ce que vous trouverez si vous débouchez les alentours de Cassà :

 

 

Gavarres

Le massif des Gavarres constitue, avec celui de Begur, l’extrême nord de la chaîne de montagnes de la côte catalane. Il a la forme d’un grand arc qui s’ouvre vers le nord, entre les comarques du Baix Empordà et du Gironès, et une extension proche aux 350 kilomètres carrés, distribués dans une vingtaine de communes : Calonge, Castell-Platja d’Aro, Corçà, Cruïlles-Monells-Sant Sadurní de l’Heura, Forallac, la Bisbal d’Empordà, Mont-ras, Palafrugell, Palamós, Santa Cristina d’Aro, Torrent i Vall-llobrega au Baix Empordà, et Cassà de la Selva, Celrà, Girona, Juià, Llagostera, Llambilles, Madremanya, Quart et Sant Martí Vell au Gironès.

Le massif limite au nord avec la plaine du Baix Empordà avec une suite de collines, connues avec le nom de Pregavarres ; au nord-est il touche la Serralada Transversal, qui ici sépare les plaines de l’Empordà et de la Selva ; a l’ouest limite avec la Selva et au sud avec la vallée d’Aro, petite dépression où le Ridaura sépare les Gavarres du massif de l’Ardenya. C’est un massif de formes arrondies, qui Josep Pla définit comme « éléphantesques » et qui a comme points les plus élevés les sommets jumeaux de la Gavarra et d’Arques, avec 533 et 527 mètres. Autres sommets à remarquer sont celui de la Mare de Déu dels Àngels (485m), le Montigalar (467m), Santa Pellaia (353m), le Puig Cargol (363m) et le Montnegre (285m).

Ainsi, leur emplacement entre des plaines très humanisées et proches d’un littoral altéré substantiellement, les Gavarres offrent un paysage forestier très étendu, perçu de partout.

Le territoire des Gavarres, aujourd’hui comme hier et comme tout autre espace habité, est le reflet des activités et des modes de vie des différents collectifs humains qui l’ont peuplé. Les maisons signalent l’importance de l’organisation de la société en familles ; les murs des terrasses d’agriculture, les canalisations, les moulins, les fours, etc., indiquent les façons avec lesquelles ces familles ont été capables de survivre ; les églises et les chemins rappellent comment les familles se sont organisées ; et les noms des lieux et les légendes reflètent une manière de penser et de voir le monde.

L’étude du paysage avec une mentalité historique, alors, permet de trouver sous l’épaisse couche de végétation qui couvre aujourd’hui les Gavarres, ce qui reste d’autres façons de vivre que, enfin, coïncident avec les étapes de l’histoire du massif.

Texte traduit de  www.gavarres.cat

Voies Vertes

Cassà de la Selva a un entourage idéal pour faire des randonnées avec beaucoup de routes à pied ou en vélo.

Les Voies Vertes traversent Cassà, plus précisément la Route du Carrilet. C’est un trajet de 57 kilomètres en petite pente, très accessible et qui traverse trois comarques et douze villages, il parcourt les vallées des fleuves Fluvià, Brugent et Ter.

La Route du Carrilet passe au beau milieu des paysages de grande valeur paysagère, écologique et culturelle. La voie qui autrefois reliait la Garrotxa et le Gironès permet maintenant de connaître les ressources naturelles des communes, entre celles-ci, Cassà de la Selva.

À son passage par notre ville vous trouverez l’ancienne gare du petit train, juste en face de la mairie de Cassà de la Selva, où il y a le Parc du Carrilet avec des aires de pique-nique idéales pour s’arrêter et profiter de la ville.

 

Autres élements aux alentours

Entre mer et montagne et entouré par le Massif des Gavarres, Cassà dispose d’éléments d’intérêt naturel singuliers. Quelques routes passent per ces points qui ont un intérêt historique particulier. Nous vous invitons à les explorer !

 

Aérodrome

Espace utilisé comme aérodrome pendant la Guerre civile espagnole, malgré qu’aujourd’hui on ne puisse voir qu’un champ.

 

 

Aqueducs de Can Vilallonga

Bien culturel d’intérêt national dans la catégorie de zone d’intérêt ethnologique. Les aqueducs de Can Vilallonga sont des éléments construits par l’homme qui sont un exemple extraordinaire d’exploitation de l’eau par les cassanencs. Ils sont proches à la propriété de Can Vilallonga gérée par le Consorci de les Gavarres. D’ici on peut parcourir l’itinéraire de l’eau registré dans l’app Natura Local.

 

Can Vilallonga

Propriété gérée par le Consorci de les Gavarres et qui se trouve dans la commune de Cassà de la Selva, au cœur des Gavarres.

C’est un endroit très accessible en votre propre voiture et qui fait des fonctions de centre d’interprétation de nature avec des diverses formations à des groupes scolaires. Il est aussi un point de référence d’où sortent des courses d’orientation et d’autres disciplines sportives.

La situation de Can Vilallonga est privilégiée pour découvrir des randonnées dans les Gavarres.

Maison et chapelle del Remei

Construites au XVIIe et XVIIIe siècles et situées à Sangosta. Le mois d’octobre on y fête « L’aplec del Remei ».

Cimitière municipale

Planifié en 1889 en style néo-classique et inauguré en 1910.

Font de la mina

Cette source est devenue la première captation d’eau pour la population de Cassà de la Selva. Elle date du XIXe siècle.

 

Pineda Fosca

Ce bois de pins est une espace de loisirs de propriété municipale. Ouverte d’avril à octobre. Au cas où on voudrait en profiter, il faut appeler au préalable à la mairie de Cassà de la Selva.

Village ibérique du del Puig del Castell

Gisement archéologique d’époque ibérique située au cœur des Gavarres. Il est documenté par la première fois en 1964.

 

Prés à faucher d’Esclet

Endroit située à Esclet et protégé par la singularite de la fore et la présence d’oiseaux autochtones et steppiques qui se rassemblent pendant certains moments de l’année. Situé à côté de la chapelle de Sant Vicenç d’Esclet où l’on fête « l’aplec » le mois de janvier.

 

Tombe du soldat inconnu

Lieu où fut enterré un soldat républicain pendant la Guerre Civile (1936 – 1939) et où l’on conserve un amas de pierres et une croix avec des fleurs. L’endroit est devenu un symbole de la Guerre civile espagnole et un espace pour rappeler la mémoire historique du village.

 

 

 

Parc Art

Espace privée de sculpture en plein air. Appeler au préalable en cas de visite à ce numéro : 972 46 30 81. Pour plus d’information :  www.parcart.net.

 

Subscribe to this RSS feed